www.Klassik-rock.tk Index du Forum www.Klassik-rock.tk
Forum de discussion sur tout ce qui touche au rock en général et au "classic" en particulier
 
 FAQFAQ   RechercherRechercher   Liste des MembresListe des Membres   Groupes d'utilisateursGroupes d'utilisateurs   S'enregistrerS'enregistrer 
 ProfilProfil   Se connecter pour vérifier ses messages privésSe connecter pour vérifier ses messages privés   ConnexionConnexion 

Nos oeuvres ! ... Chefs-d'oeuvre...?

 
Poster un nouveau sujet   Ce sujet est verrouillé, vous ne pouvez pas éditer les messages ou faire de réponses.    www.Klassik-rock.tk Index du Forum -> Présentation des membres
Voir le sujet précédent :: Voir le sujet suivant  
Auteur Message
MadPhil
Crazy ours


Inscrit le: 02 Avr 2005
Messages: 37622

MessagePosté le: Mar Aoû 22, 2006 10:58 pm    Sujet du message: Nos oeuvres ! ... Chefs-d'oeuvre...? Répondre en citant

Dans ce topic verrouillé on mettra toutes les compositions artistiques des membres du forums.
Les oeuvres seront placées par leurs auteurs dans "Art Lovin' Men" ou transmises aux administrateurs et ceux-ci les replaceront dans ce topic.
Les commentaires éventuels seront placés dans "Art Lovin' Men".

Il est bien entendu que les créations postées ici restent la possession de leurs auteurs et que tout usage ou reproduction, même partielle, de ces oeuvres n'est pas permis sans l'autorisation de leurs créateurs.
_________________
I am madly in love with psychedelic rock'n'roll
Revenir en haut
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
MadPhil
Crazy ours


Inscrit le: 02 Avr 2005
Messages: 37622

MessagePosté le: Mar Aoû 22, 2006 11:04 pm    Sujet du message: Répondre en citant

Transmis par Henri le 14/8/2006 :



Tu dis que je suis l'arbre qui cache la forêt
Qui t'exile, t'isole, te fait de l'ombre
Qui t'enferme seule dans son palais
Loin de tout et du reste du monde

Tu dis que de prince charmant je n'ai que le nom
Que mes baisers brûlants te laissent de glace
Et qu'emportés, volés par mes démons
Il ne reste que des larmes en lieu et place

Tu dis que tout un jour retourne au néant
Et que l'amour n'est jamais définitif
Dois-je te regarder partir en tremblant
Pour qu'aimer ne soit resté à l'infinitif

Tu dis que mes sentiments sont malhabiles
Qu'il y a en moi moins d'amour que de haine
Pour oser te garder ainsi en exil
Ma perle unique sur Sainte-Hélène

Croiras-tu enfin que je t'aime
Quand m'enfonçant dans la bleue profonde
Tu verras tomber au sol tes chaînes
Et moi parti, enfui vers d'autres mondes

Ma douce captive effarouchée
Que ne parlerai-je de toi aux étoiles
Car toutes sauront que ta beauté
Me fut délicieusement fatale
_________________
I am madly in love with psychedelic rock'n'roll
Revenir en haut
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
MadPhil
Crazy ours


Inscrit le: 02 Avr 2005
Messages: 37622

MessagePosté le: Mar Aoû 22, 2006 11:06 pm    Sujet du message: Répondre en citant

Transmis par ApocalypseNow le 14/8/2006 :


Madness is in my soul
Brings me far from reason
But eyes in my back
Show me shadows of life

Insanity burns eyes of Justice
Beastes are climbing from the heart
Walking since the eternity
Reaching now clouds in the sky

As a monster rapping my mind
Life imprisons me inside
So just let me take another flight
Just let me born again

Now darkness is all around me
I can’t be terrified and just trust
By waiting to fall in the light
I’m waiting for a beautiful death

Don’t search any God
He ‘s rotting in an abandoned place
So close of me
So close of infinity

As a monster rapping my mind
Life imprisons me inside
So just let me take another flight
Just let me born again

The end is closer than you believe it
And the time for goodbye so long
Please leave without remorse
Please leave silently

As a monster rapping my mind
Life imprisons me inside
So just let me take another flight
Just let me born again

As a monster rapping my mind
Life imprisons me inside
So just let me take another flight
Just let me alone
_________________
I am madly in love with psychedelic rock'n'roll
Revenir en haut
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
MadPhil
Crazy ours


Inscrit le: 02 Avr 2005
Messages: 37622

MessagePosté le: Mar Aoû 22, 2006 11:10 pm    Sujet du message: Répondre en citant

Transmis par Beatnik Queen le 16/8/2006 :


Ebony

a cold body
made of ebony
astonishing sounds
under my fingers

childish adult games
all thru the night
a faithful friend
under the lights

fingers up and down
sounds and a crown
for some minutes
I am a hero

I'm not afraid
as I see the crowd
my guitar holds my soul
while I play aloud
_________________
I am madly in love with psychedelic rock'n'roll
Revenir en haut
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
MadPhil
Crazy ours


Inscrit le: 02 Avr 2005
Messages: 37622

MessagePosté le: Mar Aoû 22, 2006 11:13 pm    Sujet du message: Répondre en citant

Transmis par Henri le 16/8/20006 :


Artifices en évidence
L'air farouche mais sans défense
Vivant d'eau fraîche et d'espérance
Avec un physique qu'elle assume
Comme elle peut, c'est pas la lune
La nature aussi a ses lacunes

Elle roule des mécaniques, faut voir
Comme les gens qui la connaissent peuvent croire
A ce sourire qu'elle arbore
Son plastic' décor

Elle s'indiffère de tout comme pour
Faire croire qu'elle s'en fout de l'amour
Qu'elle n'attend rien en retour
Sur un mur elle a collé
Des photos d'Jimmy, d'Halliday
Mais les légendes aussi sont fatiguées

Elle roule des mécaniques faut voir
Comme les gens qui la connaissent peuvent croire
A ce plaisir d'une heure
Son plastic' bonheur

Les grandes vérités l'ennuient
Elle ne donne pas son avis
De peur de perdre ses amis
Elle aime pas lire, pas la culture
Ou alors physique c'est plus sûr
Pour faire de son corps une sculpture

Elle roule des mécaniques faut voir
Comme les gens qui la connaissent peuvent croire
A sa silhouette racée
Son plastic' bustier

Si vous la voyez faut pas rire
Elle fait ce qu'elle peut pour pas mentir
Quand elle se fabrique ses souvenirs
Faut dire qu'elle rit pas tous les jours
Elle doit palier le manque d'amour
Solitude rime avec toujours

Elle roule des mécaniques faut voir
Comme les gens qui la connaisssent peuvent croire
A ce passé qu'elle s'écrit
Sa plastic' story
_________________
I am madly in love with psychedelic rock'n'roll
Revenir en haut
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
MadPhil
Crazy ours


Inscrit le: 02 Avr 2005
Messages: 37622

MessagePosté le: Mar Aoû 22, 2006 11:17 pm    Sujet du message: Répondre en citant

Transmis par Kitanatsumi le 17/8/2006 :









_________________
I am madly in love with psychedelic rock'n'roll
Revenir en haut
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
MadPhil
Crazy ours


Inscrit le: 02 Avr 2005
Messages: 37622

MessagePosté le: Mar Aoû 22, 2006 11:19 pm    Sujet du message: Répondre en citant

Transmis par Henri le 17/8/2006 :


Il existe des tiroirs
Fabriqués pour les secrets
De la mémoire
Des esprits trop encombrés

Et si l'on avait la clé
On trouverait emmêlés
Tachés de noir
Des souvenirs, de larmes et de sang mêlés

Les images plutôt belles
D'un passé mal dépassé
Ou les ôdeurs passionnelles
D'un avenir avorté

Il existe des tiroirs
Fabriqués par les armées
De nos espoirs
Où l'on range nos regrets

Il existe des tiroirs
Où l'on entassent les rêves
D'un regard
Ebauché sur une lèvre

Puis il y a ce tiroir
Que j'ai forgé de mes mains
J'aimerais te faire savoir
Que ton prénom y dort enfin
_________________
I am madly in love with psychedelic rock'n'roll
Revenir en haut
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
MadPhil
Crazy ours


Inscrit le: 02 Avr 2005
Messages: 37622

MessagePosté le: Mar Aoû 22, 2006 11:22 pm    Sujet du message: Répondre en citant

Transmis par Henri le 20/8/2006 :


Celui qui s'est cassé les reins
Jusqu'à frôler du nez le sol
Pour un morceau en plus de pain
N'a pas besoin qu'on le console
Mais toi...

Celui qui s'est cassé les dents
Qu'on a poussé dans les ornières
Qui regardait trop loin devant
Connaît le goût de la poussière
Mais toi...

Celui qui s'est cassé la tête
Contre des murs d'absurdité
Sait que des barreaux aux fenêtres
N'empêchent pas la liberté
Mais toi...

Qui peut comprendre ta misère
Lorsque tes yeux se sont posés
Sur ce petit auriculaire
Dont le bel ongle s'est cassé
_________________
I am madly in love with psychedelic rock'n'roll
Revenir en haut
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
MadPhil
Crazy ours


Inscrit le: 02 Avr 2005
Messages: 37622

MessagePosté le: Mar Aoû 22, 2006 11:27 pm    Sujet du message: Répondre en citant

Transmis par MadPhil le 23/8/2006 :


Pourpre profond


Il est là, je palpe sa lourde présence...
Comme d'habitude il m'étreint lentement,
S'enroule et serre, reptile insidieux et infaillible.
Réprimant d'une froide autorité mon utopique rébellion,
Il serre toujours plus, noue ma gorge, éteint ma conscience.
Le blues me fixe, ouvre sa gueule et plante ses crocs dans mon âme.

Au travers de la brume blanchâtre, visqueuse, le gouffre écarte les bras.
L'appel du vide entre mes pieds est irrésistible, plus persuasif que toutes les sirènes.
Plongeon divin, saut de l'ange... "Mon Ange!... Je t'aime!"
L'ultime soupir se libère, file, tournoie, enfle, explose!
Stridence insoutenable de chute vertigineuse.
Sourd fracas… Les liens se dénouent.

Pathétique résidu de vie étalé sur le sol, un crachin de défaites nappe silencieusement ma raison.
Les inévitables visions de douleurs se détachent du miroir des expériences...
Un ange guéri qui s'éloigne vers les lumières d'autres bonheurs,
Un reflet de néant, cynique message de mes amours passées,
Un éventail de ruptures, de dépits, de renoncements…
Le blues me fixe, ricane et m'absorbe définitivement.

Je sens les dernières caresses reçues se détacher de ma peau,
Impuissant, je les vois lentement s'évanouir et se fondre sur l'horizon.
Sans crainte, je souris au noir abyssal, tandis que le rideau pourpre voile mes yeux.
Ces yeux, qui ne sont plus que sel et eau, impassibles témoins de délicieux frémissements.
Douce agonie. Juste un ange diffus, subliminal, qui accompagne les premiers instants du voyage.
De l'aquarelle de son sourire un ultime réconfort se dessine… "Sois heureux où tu vas".
_________________
I am madly in love with psychedelic rock'n'roll


Dernière édition par MadPhil le Dim Juil 29, 2007 6:43 pm; édité 1 fois
Revenir en haut
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
MadPhil
Crazy ours


Inscrit le: 02 Avr 2005
Messages: 37622

MessagePosté le: Lun Aoû 28, 2006 2:19 am    Sujet du message: Répondre en citant

Transmis par Simon le 27/8/2006 :

Ode to Finbarr Saunders

I was waiting for the elevator.
A pretty woman standing next to me.
I said, "Hey, babe! What're doin' later?"
"Do you wanna take a ride upstairs with me?"

She said, "No, I wanna go down!" Wink

I was talking to my secretary
About her holiday plans.
I asked, "What're you doin' on the 8th of May?"
"Coming to work or having the day off to get tanned?"

She said, "I want to have it off!" Wink

I went into a bar in Crawley
And asked for a double entendre.
The barmaid looked at me coyly.
She gave me a smile that said, "Come on."

And then she gave me one! Wink
_________________
I am madly in love with psychedelic rock'n'roll
Revenir en haut
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
MadPhil
Crazy ours


Inscrit le: 02 Avr 2005
Messages: 37622

MessagePosté le: Lun Aoû 28, 2006 2:21 am    Sujet du message: Répondre en citant

Transmis par Simon le 27/8/2006 :

AFTER THE REVOLUTION

You talk oppression, exploitation and ideology
As you eat your bacon (factory) and your eggs (battery).
It's a fitting breakfast for any revolutionary.
It's a kind of oral hypocrisy.

Outside you continue to talk,
Pausing only briefly to admire a Porsche.
You say: "After the revolution everyone will have one, of course."
I say: "No thanks. I'd rather walk."

In you I see Nero, watching the flames while others
Are running around with buckets, going quite barmy.
You merely say, quite calmly:
"It'll be all right after the revolution brothers."

GREY

Grey the streets. Grey the air.
Grey the people. They don't care.
Grey their suits. Grey their ties.
Grey their jobs. They don't realise
That the colour of money and the colour TV
Help them to forget their grey reality.

On white paper you write in ink
What you're taught. You're not taught to think.
Red in the first year. Green today.
Grey you are and grey you'll stay.
Because the colour of money and the colour TV
Help you to forget your grey reality.

Your grey matter is full of grey thoughts.
Your Wandsworth track mind is too easily bought
By greed, that grey emotion.
You prefer speed to contemplation.
You can't stand still, for fear you'll see
Your grey reality.
So sing if you're glad to be grey!
Sing if you're glad to be grey!

Purple hearts. White lies.
Help us to forget our grey lives.
Greenly grazing in our grey fleece
We're tickled pick with our grey peace.
Because the colour of money and the colour TV
Help us to forget our grey reality.
_________________
I am madly in love with psychedelic rock'n'roll
Revenir en haut
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
MadPhil
Crazy ours


Inscrit le: 02 Avr 2005
Messages: 37622

MessagePosté le: Mer Aoû 30, 2006 11:13 pm    Sujet du message: Répondre en citant

Transmis par Henri le 30/8/2006 :

"Un meublé au paradis"

En ces temps obscures
Où le bout d'gras n'est plus sûr
D'être défendu
On râcle les poches
Pour s'assurer qu'la bidoche
Soit au rendez-vous
On a oublié l'goût du beurre
Et le sens des valeurs a bien changé
La vie s'calcule au jour le jour
Et l'bonheur est soumis au cours
De la monnaie, mais...

Les vacances et les loisirs
Pour peu qu'on les respire
c't'à la télé
Même les week-ends à la mer
Ce goût salé qui a dans l'air
C'est du passé
La réalité d'aujourd'hui
Ce sont les menaces de saisies
Le quotidien
A une ôdeur de tragédie
Et l'pire c'est qu'on finit
Par s'habituer à rien, mais...

Quand l'mercure de la vie est bas
Et qu'il gèle à coeur fendre
La belle de mes jours dans mes bras
Il me suffit de prendre
Alors nous occupons pour une nuit
Un p'tit meublé au paradis

Quand le vent glacé de l'hiver
Se met à passer au travers
Des pulls usés
On est content qu'à l'école
Les gosses malgré tout rigolent
Et sont chauffés
Pour nous c'est plutôt la déprime
On espère que la date ultime
S'ra repoussée
Qu'on échappera une fois encore
A ceux qui n'ont pas le remord
De leur métier, mais...

Quand l'mercure de ma vie est bas
Et qu'il gèle à coeur fendre
La belle de mes jours dans mes bras
Il me suffit de prendre
Alors nous occupons pour une nuit
Un p'tit meublé au paradis

C'est vrai qu'on pourrait très bien
Se laisser croire que nos destins
Nous font la gueule
Que Monsieur Le Grand Horloger
Nous a complètement oublié
Qu'on est tout seul
Alors on s'dit pour un moment
Qu'après la pluie vient le beau temps
Qu'ça va changer
Si en plus on perdait l'espoir
Qu'on s'mettait à tout peindre en noir
Ce s'rait l'bouquet, mais...

Quand l'mercure de ma vie est bas
Et qu'il gèle à coeur fendre
La belle de mes jours dans mes bras
Il me suffit de prendre
Alors nous occupons pour une nuit
Un p'tit meublé au paradis

_________________
I am madly in love with psychedelic rock'n'roll
Revenir en haut
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
MadPhil
Crazy ours


Inscrit le: 02 Avr 2005
Messages: 37622

MessagePosté le: Ven Oct 12, 2007 7:10 pm    Sujet du message: Répondre en citant

Transmis par Summertimes le 12/10/2007

Au Café du coin

Un jour de pluie accoudée au comptoir
Je vois la vie avec mon café noir
cherchant du regard quelqu' étranges histoires
pour mes souvenirs de fonds de tiroirs

Une femme cachée sous un imperméable
Rejoint un homme légèrement coupable
Maîtresse d'un soir, il joue carte sur table
Ils se cachent aux yeux de curieux improbables

La petite dame... négligée par son âge
une larme coule sur son vieux visage
Attendant un réconfort avant l'grand voyage
et clore ainsi son livre par une dernière page.

Ce garçon de café... franchement désagréable
Le plateau en main circule... entre les tables
Il mate mes jolies jambes interminables
Pas d'pourboires pour ce service insupportable

Et soudain surgit chéri, mon bien-aimé
Un peu de Georges, un peu artiste, mais bien rablé
Mais qu'attend-il ainsi pour me remarquer
Moi qui suis accro de lui, toute enflammée

Ce soir de pluie, j'me sépare du comptoir
Remplie de joie par c'que je viens de voir
Des visages, et des rencontres pour mes histoires
Je regagne l'appart par le grand boulevard...
_________________
I am madly in love with psychedelic rock'n'roll
Revenir en haut
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
Montrer les messages depuis:   
Poster un nouveau sujet   Ce sujet est verrouillé, vous ne pouvez pas éditer les messages ou faire de réponses.    www.Klassik-rock.tk Index du Forum -> Présentation des membres Toutes les heures sont au format GMT + 1 Heure
Page 1 sur 1

 
Sauter vers:  
Vous ne pouvez pas poster de nouveaux sujets dans ce forum
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Vous ne pouvez pas éditer vos messages dans ce forum
Vous ne pouvez pas supprimer vos messages dans ce forum
Vous ne pouvez pas voter dans les sondages de ce forum


Powered by phpBB © phpBB Group. Hosted by phpBB.BizHat.com


For Support - http://forums.BizHat.com

Free Web Hosting | Free Forum Hosting | FlashWebHost.com | Image Hosting | Photo Gallery | FreeMarriage.com

Powered by PhpBBweb.com, setup your forum now!