www.Klassik-rock.tk Index du Forum www.Klassik-rock.tk
Forum de discussion sur tout ce qui touche au rock en g�n�ral et au "classic" en particulier
 
 FAQFAQ   RechercherRechercher   Liste des MembresListe des Membres   Groupes d'utilisateursGroupes d'utilisateurs   S'enregistrerS'enregistrer 
 ProfilProfil   Se connecter pour vérifier ses messages privésSe connecter pour v�rifier ses messages priv�s   ConnexionConnexion 

Important Notice: We regret to inform you that our free phpBB forum hosting service will be discontinued by the end of June 30, 2024. If you wish to migrate to our paid hosting service, please contact [email protected].
John Cale
Aller � la page Pr�c�dente  1, 2, 3, 4, 5  Suivante
 
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    www.Klassik-rock.tk Index du Forum -> Pass�s
Voir le sujet pr�c�dent :: Voir le sujet suivant  
Auteur Message
jprock
Invit�





MessagePost� le: Jeu Mai 08, 2008 4:23 pm    Sujet du message: Répondre en citant

Phil1 a �crit:
LeDoc a �crit:
J'ai fait, je verrai ton cr�ne en gros plan.
merci. Wink


Pour 30 euros, c'est donn� ... Laughing
biesse va ! Laughing
Revenir en haut
jprock
Invit�





MessagePost� le: Sam Mai 10, 2008 12:53 pm    Sujet du message: Répondre en citant

"Le temps joue un r�le dans presque toutes les d�cisions. Et certaines d�cisions d�finissent votre attitude � l'�gard du temps."
( John Cale )
Revenir en haut
jprock
Invit�





MessagePost� le: Sam Mai 10, 2008 12:56 pm    Sujet du message: Répondre en citant

Comme dirait Philou pas de ma plume...mais int�ressant.

Biographie de John Cale

Musicien unique, mais �tonnamment sous-estim�, John Cale est surtout connu pour avoir cr�� le mythique Velvet Underground avec Lou Reed. Il est pourtant un artiste insaisissable, que l�on ne peut en aucun cas r�sumer � ce passage, certes remarquable, mais extr�mement bref (moins de trois ann�es), de sa vie. En effet, sa carri�re solo, ainsi que les multiples disques auxquels il a collabor�, notamment en tant que producteur, en font l�un des seuls artistes � pouvoir � la fois se r�clamer du monde de la musique contemporaine, et � �tre consid�r� comme l�un des parrains du punk.

N� le 9 mars 1942 au Pays de Galles, John Cale apprend le piano tr�s jeune, et s�oriente vers l�avant-garde d�s le d�but des ann�es 60, influenc� par des compositeurs comme John Cage, avec lequel Cale entretiendra une correspondance. En 1963, il d�m�nage � New York, o� il rejoint le Dream Syndicate de La Monte Young. Sa route ne tarde pas � croiser celle de Lou Reed, qui travaille alors comme � songwriter � maison pour le label Pickwick. Avec Sterling Morrisson, Reed et Cale forment The Primitives, vrai-faux groupe charg� de promouvoir l�un des � tubes � �crits par Lou Reed, � The Ostrich �.

Au-del� de cette exp�rience anecdotique, John Cale se rend rapidement compte du potentiel de Lou Reed, et reste estomaqu� le jour o� ce dernier lui montre le texte de � Venus in furs �, une chanson d�crivant un univers sadomasochiste, que Reed n�a �videmment pas propos� � Pickwick.

Cette chanson, ainsi que quelques autres compositions de Lou Reed (� Waiting for the man �, � Heroin �...), sera le point de d�part du Velvet Underground, formation b�tie autour de quelques principes in�dits pour l��poque : marier le rock � l�avant-garde ; mettre de la po�sie en musique ; traiter en chanson, de mani�re g�n�ralement bienveillante, des th�mes comme la drogue ou la perversion... Le Velvet, compos� de Lou Reed, John Cale, Sterling Morrisson, et de la batteuse Moe Tucker, est bient�t rep�r� par le pape du pop-art, Andy Warhol, qui impose le mannequin Nico comme chanteuse, � produit � le premier album du groupe (The Velvet Underground & Nico) et en dessine la c�l�bre pochette � la banane.

Cette phase ascendante ne va pas durer tr�s longtemps : sans doute trop novateur pour l��poque, le disque est largement ignor� par le grand public, et lorsqu�� la fin de l�ann�e 1967, le Velvet entame l�enregistrement du second album, White light / White heat, Nico a quitt� le groupe, et Andy Warhol s�est d�j� �loign�. L�ambiance continue � se d�t�riorer, et les tensions entre Reed et Cale conduisent ce dernier � quitter le groupe en septembre 1968.

Cale se lance alors dans la production (pour le moins exp�rimentale) de The marble index, de Nico, avec qui il est rest� en contact, et dans celle, beaucoup plus brute, du premier album des Stooges. Il encha�ne ensuite avec l�enregistrement de son premier album solo, Vintage violence, d�lib�r�ment pop. Ces premi�res oeuvres sont ainsi r�v�latrices de la dichotomie qui marquera les premi�res ann�es de la carri�re solo de John Cale : celui-ci va en effet alterner les disques avant-gardistes et les collections de chansons pop / rock, comme s�il souhaitait d�composer les forces motrices qui �taient � l�origine du Velvet. Ainsi, Church of anthrax (1971), enregistr� avec le compositeur minimaliste Terry Riley, succ�de � Vintage violence ; et le pompeux The academy in peril (1972) sera suivi de l��l�giaque Paris 1919, aux chansons ensoleill�es.

En 1973, un nouveau contrat en poche (avec Island), Cale d�barque � Londres, et s�appr�te � n�gocier l�un des plus fameux tournants de sa carri�re. D�sireux de revenir � un rock plus brutal, il d�bauche une partie des musiciens de Roxy Music et enregistre Fear, qui, malgr� quelques morceaux de bravoure (le solo d�anthologie de � Gun �), se situe malgr� tout encore dans une veine plut�t pop. Il en va tout autrement des deux albums suivants, Slow dazzle et Helen of Troy, qui voient John Cale s�enfoncer dans la spirale vertigineuse du rock, d�truisant au passage le � Heartbreak hotel � d�Elvis Presley, et d�veloppant une �criture de plus en plus sombre. C�est � cette �poque (1975 / 1976) qu�il produit le premier album de Patti Smith, alors que sort le premier Modern Lovers, enregistr� en 1972 et lui aussi produit par Cale ; deux disques cruciaux dans la gen�se de ce qui allait devenir le punk.

Cale tourne alors beaucoup, d�abord en compagnie du guitariste Chris Spedding, puis d�un ensemble de musiciens aux talents plus douteux. Il interpr�te constamment de nouveaux morceaux sur sc�ne, mais ne prend en revanche plus le temps de s�arr�ter en studio pour les graver ; les seules traces discographiques laiss�es par John Cale dans la seconde moiti� des ann�es 70 sont le EP Animal justice et le live Sabotage, tous deux dat�s de 1979.

Cette p�riode d�absence relative correspond pour Cale � une lente descente aux enfers ; rythm�e par les exc�s en tous genres, sa vie s�enfonce progressivement dans le chaos et la parano�a. Sur sc�ne, les prestations de Cale tournent de plus en plus souvent au � happening � (l�histoire a retenu le fameux � incident du poulet �, qui vit le chanteur d�capiter un poulet vivant sur sc�ne, entendant susciter dans le public une r�flexion sur la violence � on �tait alors en pleine p�riode punk. Ce fut r�ussi : vague d��vanouissements au premier rang), et ses meilleurs morceaux s�ach�vent r�guli�rement dans une s�rie de hurlements terrifiants.

En 1981, John Cale sort enfin un nouvel album, Honi soit, banalement rock, et qui ne laisse rien pr�sager de la teneur de Music for a new society (1982), un disque presque insoutenable, o� le chanteur semble parvenu � l�extr�me limite de sa folie.

Contre toute attente, apr�s avoir ainsi touch� le fond, il commence alors � remonter vers la surface, sortant des disques �tonnamment pop et lisses (Carribean sunset, Artificial intelligence, le live Comes alive) et poursuivant ses activit�s de producteur aupr�s des artistes les plus divers (de Squeeze aux Happy Mondays, de Sham 69 �... Lio !) pendant que sa vie priv�e se reconstruit petit � petit.

1989 marque la fin des ann�es sombres : l�album Words for the dying, o�, sur des po�mes de Dylan Thomas, il renoue de fa�on magistrale avec ses premi�res amours classiques, est salu�e de fa�on unanime par la critique. Apr�s une collaboration (rat�e) avec Brian Eno (Wrong way up), Cale retrouve ensuite Lou Reed, le temps d�un album-hommage � Warhol (Songs for Drella). Une reformation surprise du Velvet s�ensuivra, le 15 juin 1990 � la fondation Cartier (Paris), le temps d�une version bouleversante de � Heroin �.

Comme pour boucler la boucle, et se retourner une derni�re fois sur son pass�, John Cale sort en 1992 le live Fragments of a rainy season, o� il r�interp�te quelques-unes de ses plus belles chansons dans des versions acoustiques ; puis, il retrouve � nouveau le Velvet, pour une nouvelle reformation, visiblement moins spontan�e que la premi�re, et qui ne donnera lieu qu�� une tourn�e europ�enne et � un album live d�cevant.

A partir de ce point, et pour les dix ann�es suivantes, Cale ouvre un nouveau chapitre de sa carri�re, qui va le voir se lancer dans un nombre impressionnant de projets : bandes originales de films, souvent fran�ais (Paris s��veille, La naissance de l�amour, N�oublies pas que tu vas mourir, Saint-Cyr, Le vent de la nuit...), musiques de ballet (Nico), � scores � pour des films de son ancien mentor Andy Warhol (Eat / Kiss), collaborations diverses (Last day on earth, avec Bob Neuwirth), et m�me un retour �ph�m�re au format � chanson � (Walking on locusts). H�las, tous ces projets n�ont en commun que la pauvret� de leur �criture musicale, et l�absence visible de passion que Cale a mis � les r�aliser.

Ce n�est qu�en 2003 que John Cale revient de fa�on durable au rock, avec un album (Hobosapiens) qui reste malheureusement tr�s faible, car g�ch� par des arrangements � �lectronisants � souvent hors de propos. La flamme de Cale semble malgr� tout revenue, et donne lieu, en 2005, � Black acetate, qui, sans �tre un chef-d�oeuvre, reste malgr� tout ce que Cale a fait de mieux depuis Fragments of a rainy season. Le live � venir (Live circus) va-t-il marquer le d�but d�une nouvelle �tape ? Bien malin qui saurait le dire : avec John Cale, la seule certitude, c�est que le mouvement suivant sera impr�visible.

Thibaut Losson
Revenir en haut
jprock
Invit�





MessagePost� le: Mer Mai 14, 2008 12:20 pm    Sujet du message: Répondre en citant

Jack , j' ai bien re�u nos places... Wink
Revenir en haut
Jackinzebox
Oh burger!


Inscrit le: 04 Avr 2005
Messages: 25884

MessagePost� le: Mer Mai 14, 2008 3:01 pm    Sujet du message: Répondre en citant

Great ! Very Happy
Dis donc, avec le coffret Chris Rea, je te dois plein de pognon Exclamation Cool
Ca sera pour vendredi, tu repartiras de chez Phil plus riche qu'en y entrant Wink
Revenir en haut
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
MadPhil
Crazy ours


Inscrit le: 02 Avr 2005
Messages: 37619

MessagePost� le: Mer Mai 14, 2008 4:08 pm    Sujet du message: Répondre en citant

On ressort TOUJOURS plus riche de chez Phil qu'en y entrant. Wink
_________________
I am madly in love with psychedelic rock'n'roll
Revenir en haut
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
molodoi
myriaposteur


Inscrit le: 03 Sep 2005
Messages: 14217
Localisation: todi su l'voye

MessagePost� le: Mer Mai 14, 2008 4:11 pm    Sujet du message: Répondre en citant

Philibert donne du bl� pq on sorte de chez lui? J'irais bien squatter un de ces 4, tiens Mr. Green
_________________
Nous ne sommes ni des m�caniques, ni des poss�d�s, nous sommes pires: libres (Molodo�)

Only a Gibson is good enough
Le Blues, c'est facile. Tu te mets dans un champ et tu cries

http://molodoi.labrute.fr
Revenir en haut
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé Visiter le site web du posteur MSN Messenger
jprock
Invit�





MessagePost� le: Mer Mai 14, 2008 5:22 pm    Sujet du message: Répondre en citant

Jackinzebox a �crit:
Great ! Very Happy
Dis donc, avec le coffret Chris Rea, je te dois plein de pognon Exclamation Cool
Ca sera pour vendredi, tu repartiras de chez Phil plus riche qu'en y entrant Wink
chouette alors ! Laughing Wink
Revenir en haut
jprock
Invit�





MessagePost� le: Mer Mai 14, 2008 5:23 pm    Sujet du message: Répondre en citant

MadPhil a �crit:
On ressort TOUJOURS plus riche de chez Phil qu'en y entrant. Wink
L' amiti� est la + belle des richesses... Cool
Revenir en haut
Jackinzebox
Oh burger!


Inscrit le: 04 Avr 2005
Messages: 25884

MessagePost� le: Mer Mai 14, 2008 5:24 pm    Sujet du message: Répondre en citant

MadPhil a �crit:
On ressort TOUJOURS plus riche de chez Phil qu'en y entrant. Wink


C'est pas faux Cool

( et j'ai tr�s bien compris ce que tu voulais dire ) Wink
Revenir en haut
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
Jackinzebox
Oh burger!


Inscrit le: 04 Avr 2005
Messages: 25884

MessagePost� le: Mer Mai 14, 2008 5:25 pm    Sujet du message: Répondre en citant

jprock a �crit:
MadPhil a �crit:
On ressort TOUJOURS plus riche de chez Phil qu'en y entrant. Wink
L' amiti� est la + belle des richesses... Cool


T'as pas honte Jipy ? Nous on essaie de rester pudique et tout Laughing
Revenir en haut
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
jprock
Invit�





MessagePost� le: Mer Mai 14, 2008 5:36 pm    Sujet du message: Répondre en citant

Jackinzebox a �crit:
jprock a �crit:
MadPhil a �crit:
On ressort TOUJOURS plus riche de chez Phil qu'en y entrant. Wink
L' amiti� est la + belle des richesses... Cool


T'as pas honte Jipy ? Nous on essaie de rester pudique et tout Laughing
Faut pas avoir honte de ce genre de choses... Wink
Revenir en haut
Jackinzebox
Oh burger!


Inscrit le: 04 Avr 2005
Messages: 25884

MessagePost� le: Mer Mai 14, 2008 5:39 pm    Sujet du message: Répondre en citant

Oui j'sais bien Wink

sp�ce de larmoyant Laughing
Revenir en haut
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
jHdg
Mutant


Inscrit le: 05 Avr 2005
Messages: 8599
Localisation: B.W.(VLV)+Bxl

MessagePost� le: Mer Mai 14, 2008 6:38 pm    Sujet du message: Répondre en citant

mode Jipy ON
John cale ? ben il a qu'� red�marrer
mode Jipy OFF
_________________
Life'll kill ya (and your past will come back to haunt you) (WZ)
Revenir en haut
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
MadPhil
Crazy ours


Inscrit le: 02 Avr 2005
Messages: 37619

MessagePost� le: Mer Mai 14, 2008 6:51 pm    Sujet du message: Répondre en citant

jHdg a �crit:
mode Jipy ON
John cale ? ben il a qu'� red�marrer
mode Jipy OFF

Encore bien que Martin Barre ne s'en m�le pas autrement il ne pourrait plus compter que sur Mars pour que �a red�marre...
_________________
I am madly in love with psychedelic rock'n'roll
Revenir en haut
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
Montrer les messages depuis:   
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    www.Klassik-rock.tk Index du Forum -> Pass�s Toutes les heures sont au format GMT + 1 Heure
Aller � la page Pr�c�dente  1, 2, 3, 4, 5  Suivante
Page 2 sur 5

 
Sauter vers:  
Vous ne pouvez pas poster de nouveaux sujets dans ce forum
Vous ne pouvez pas r�pondre aux sujets dans ce forum
Vous ne pouvez pas �diter vos messages dans ce forum
Vous ne pouvez pas supprimer vos messages dans ce forum
Vous ne pouvez pas voter dans les sondages de ce forum


Powered by phpBB © phpBB Group. Hosted by phpBB.BizHat.com


For Support - http://forums.BizHat.com

Free Web Hosting | Free Forum Hosting | FlashWebHost.com | Image Hosting | Photo Gallery | FreeMarriage.com

Powered by PhpBBweb.com, setup your forum now!